Choisir le vélo pour son enfant

Le vélo donnera à votre enfant l’autonomie et augmentera sa confiance en soi.

En général il y a 5 étapes pour l’apprentissage du vélo. Selon le stade de développement de chaque enfant, certaines étapes peuvent être sautées. Il ne faut pas insister s’il ne se sent pas prêt à passer d’une étape à l’autre.

Dans une première étape le petit enfant apprendra diriger son tricycle ou vélo sans pédales en bougeant le guidon (à partir de 2 ans).

Dans une deuxième étape l’enfant apprendra à pédaler sur un tricycle avec pédales (la plupart à partir de 3 ans), tourner sur des angles droits et s’arrêter à la volonté.

Dans une troisième étape il pourra passer à un vélo avec des petites roues à l’arrière. En mettant les petites roues un peu plus haut que la roue arrière, l’enfant commencera à apprendre l’équilibre. Souvent ce genre de vélo donne aussi l’occasion d’apprendre l’utilisation des freins à rétropédalage. En général, l’habilité de mettre les freins sera acquise après l’âge de 4 ans.

Dans une quatrième étape on va enlever les petites roues et votre bambin maitrisera l’équilibre sur son vélo et utilisera des manettes de freins.

Dans une dernière étape votre enfant apprendra à se servir des vitesses de son vélo.

Pour franchir chaque étape, c’est important que l’enfant se sente motivé et à l’aise expérimenter. Pour cela il faut s’assurer que le vélo est adapté à sa taille et son étape d’apprentissage.

Le mieux c’est si le parent ou un autre enfant peut lui donner l’exemple en faisant du vélo.

Quelques critères généraux :

  • L’enfant doit pouvoir facilement monter et descendre de son vélo.
  • En enjambant le vélo, il peut mettre ses pieds à plat sur le sol.
  • Quand il est assis sur la selle et que ses talons sont sur les pédales en position basse (la pédale étant à l’horizontale) sa jambe doit être légèrement fléchie.
  • La selle doit être parfaitement horizontale et assez confortable (molle).
  • La selle et le guidon sont réglables en hauteur pour s’adapter à la croissance rapide de votre enfant

Dépendant de l’âge de l’enfant et de sa taille, il lui faudra un vélo d’une taille différente. La taille d’un vélo pour enfant se mesure par le diamètre des roues. Voici un petit guide qui peut vous donner une idée de quel type de bicyclette est adapté pour votre enfant. Ce guide ne peut pas remplacer les conseils d’un professionnel expérimenté qui regarde votre enfant en train d’essayer un vélo dans un magasin.

Dans tous les cas il est conseillé que votre bambin essaie le vélo en faisant un petit tour dans le magasin.

La tranche d’âge La taille de l’entrejambe Le diamètre des roues
3 à 4 ans 35 à 42 cm (14 à 17 pouces) 12 pouces
4 à 6 ans 40 à 50 cm (16 à 20 pouces) 14 pouces
6 à 8 ans 45 à 55 cm (18 à 22 pouces) 16 pouces
50 à 60 cm (20 à 24 pouces) 18 pouces
8 à 12 ans 55 à 65 cm (22 à 25 pouces) 20 pouces
60 à 72 cm (24 à 28 pouces) 24 pouces

Les vélos de 18 pouces et plus peuvent posséder plusieurs vitesses, leur usage va donc nécessiter plus d’habilités. Ils vont être plus efficace pour monter une pente ou pour faire un long chemin.

Si vous prévoyez d’utiliser le vélo sur des routes sans asphalte, un vélo VTT (tout type de terrain) sera plus recommandé. Les gros pneus souvent munis de crampons adhèrent bien au sol. Par contre ce type de vélo vont créer une plus grande résistance lors des déplacements sur l’asphalte. Donc pour les longues routes majoritairement sur l’asphalte les vélos plus légers avec des pneus plus minces sont plus adaptées.

Dans la plupart des pays (tel que la France et le Canada) le port du casque est obligatoire. Il est conseillé que votre bambin essaie le casque et que vous vous assurez que :

  • Le casque doit couvrir la tête du front jusqu’à la nuque
  • Le casque épouse parfaitement la forme de sa tête, sans le serrer – par exemple s’il a des lunettes, les oreilles ne doivent pas être encombrées par les frames des lunettes
  • La visière doit être au niveau des sourcils. En cas de choc frontal elle va protéger votre bambin des coups au niveau du visage.
  • Il vaut mieux des ouvertures d’aération pour limiter l’inconfort dû à la transpiration
  • Il y a une protection au niveau du clip des sangles pour éviter les pincements de la peau
  • Et, dernier point important, votre enfant devra aimer le « look » de son casque : cela l’incitera à le porter, et le garder !

Un casque de qualité a un poids léger et possède un revêtement doux à l’intérieur.

Il est recommandé de changer de casque après une chute ou l’apparition d’une fissure. Aussi chaque année il faudra vérifier que la taille du casque est toujours adéquate pour votre enfant.

Il ne faut pas oublier que dès que l’enfant sors sur la route il devra suivre les règles de la circulation routières. Jusqu’à un certain âge (dépendant de sa maturité) il devra impérativement être accompagné d’un adulte. C’est notamment la meilleure période pour lui enseigner les règles du comportement routier. Certaines règles peuvent être différentes en fonction de la législation en vigueur dans chaque pays, mais la plupart sont des règles de bon sens :

  • Circuler dans le même sens que les autres véhicules
  • Vérifier la circulation, les panneaux, ainsi que les feux de circulation routières
  • S’arrêter aux feux rouges ou aux panneaux d’arrêt
  • Eviter de rester dans les angles morts des véhicules
  • Faire attention aux sorties des garages et aux possibles ouvertures de portières
  • Tendre le bras à gauche ou à droite pour indiquer aux autres véhicules un changement de direction
  • Privilégier systématiquement les pistes cyclables
  • Ne pas utiliser des écouteurs pendant les déplacements afin de conserver le maximum d’attention

Idéalement le vélo de votre enfant sera également équipé d’une sonnette et d’une lampe ou de bandes réfléchissantes pour rester visible aux autres conducteurs lorsque la luminosité est moins bonne.

Alina A. Dumitrescu, Juin 2018